Faites votre jogging en toute sécurité !

 

Le jogging offre une grande liberté tant au niveau de l’organisation personnelle que du plaisir de profiter de la nature. Cependant, que vous soyez un joggeur averti ou un débutant votre bon sens et quelques précautions peuvent vous éviter une blessure ou une agression. Découvrez mes conseils pour un jogging en toute sécurité !

1. Avoir le bon équipement

La tenue adéquate :

  • Investissez dans une bonne paire de baskets. Ne courez pas avec vos tennis ou vos vieilles baskets usées. Emportez-les plutôt avec vous lors de l’achat de votre nouvelle paire de running. En fonction de la zone d’usure, le vendeur vous conseillera un modèle adapté à la morphologie de votre pied et à votre style de course.
  • Petit conseil : après chaque jogging, faites bien sécher l’intérieur de vos baskets.
  • Portez des couleurs vives pour être vu.
  • Ne vous couvrez pas trop. Une fois réchauffé, votre chaleur corporelle vous donnera l’impression qu’il fait 15 à 20 degrés de plus. Par contre, laissez les shorts au placard et optez pour un long collant (plus adéquat en cas de chute).

Les accessoires :

  • Emportez des accessoires tels que brassard à LED, vêtements à empiècements réfléchissants, clip lumineux à accrocher à l’arrière de vos chaussures (très utile en période de chasse pour ne pas être confondu avec du gibier).
  • Investissez dans une ceinture de course pour y ranger vos clés, carte d’identité, portable… 

Les indispensables :

  • Votre carte d’identité.
  • Votre téléphone portable.
  • Un sifflet (à garder à portée de main - autour du cou par exemple - pour appeler à l’aide si besoin). 

De quoi vous hydrater :

  • Emportez de l’eau : il est impératif de vous hydrater selon la durée de votre jogging. S’hydrater est la meilleure façon d’éviter les courbatures. En tant que débutant, vous n’avez besoin que d’eau. Ce n’est qu’au-delà de 30 minutes, voire à partir d’une heure de course que les boissons énergétiques sont nécessaires.

2. Soyez vigilent

Vous aimez faire du jogging en ville ? Ou en pleine nature ? Voici quelques conseils de prudence.

Respectez le code de la route
Lorsque vous faites du jogging, vous êtes considéré comme un piéton. Vous devez donc suivre les mêmes règles que celles qui s’appliquent aux usagers « faibles ». En ville comme à la campagne, respecter le code de la route vous permettra d’éviter les accidents.

  • Arrêtez-vous aux feux rouges et trottinez sur place en attendant.
  • Traversez sur les passages pour piétons.
  • Partagez le trottoir avec les autres usagers.
  • Redoublez de prudence à l’approche de véhicules motorisés, ainsi qu’aux intersections et passages pour piétons et évitez de courir dos à la route. Les accidents sont rares, mais ils peuvent avoir de lourdes conséquences.

L’environnement et ses dangers éventuels

  • Ne courez pas en regardant vos pieds, votre téléphone ou votre podomètre : regardez autour de vous. Soyez à l’affut du moindre bruit : une voiture, un chien, ou un éventuel agresseur.
  • Vous avez l’habitude de courir en écoutant de la musique ? Ne portez qu’une oreillette et laissez l’autre oreille disponible pour entendre les bruits de votre environnement. Etre à l’écoute de la nature est tout aussi relaxant que courir au rythme effréné du dernier tube du moment.
  • Brisez la routine : variez vos entraînements en changeant vos horaires de course et votre parcours afin que personne ne puisse anticiper où et quand vous courez. Cela vous permettra également d’éviter une routine qui sera source de lassitude et de démotivation.

Faites confiance à votre instinct !
Il vous trompera rarement : si un lieu ou un individu vous paraît étrange, évitez-le !

  • Ne courez jamais seul (surtout le soir) mais plutôt en binôme ou en groupe : certains sites internet constituent des communautés de joggeurs.
  • Petit conseil : tenez toujours compte des impondérables : une averse, une crampe ou un malaise. Soyez prévoyant et emportez un peu d’argent avec vous. Ainsi, si vous rencontrez un problème, vous pourrez toujours rentrer chez vous en transport en commun ou en taxi.
  • Apprenez à vous défendre. Participez à un stage d’auto-défense pour apprendre les réflexes en cas d’agression.

3. Derniers conseils

Prévenez vos proches

  • Prévenez un proche de votre départ, donnez-lui votre parcours et votre temps de course approximatif.
  • Vous pouvez aussi télécharger des applications de running sur votre smartphone. Celles-ci fonctionnent en général avec un GPS : votre position est donc connue et les contacts que vous avez prédéfinis peuvent vous suivre à la trace.

Mangez léger

  • Avant de courir, il est important de ne pas prendre de repas trop riche et trop lourd.
  • Certains aliments sont déconseillés, comme par exemple le lait, plus difficile à digérer.

Échauffez-vous

  • Prenez le temps de bien vous échauffer pour éviter les claquages et entorses.
  • Ne vous lancez pas directement dans une course effrénée. Allez-y doucement.